Sous le haut patronage de SEM Macky SALL, Président de la République du
Sénégal et Président en exercice de l’Union Africaine

La 11ème édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique
Les 15 et 16 décembre 2022

Centre International de Conférences de Genève

SOUS LE THÉME

CONFIANCE, SOUVERAINETE, INCLUSION : ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR L’AFRIQUE

Qu'est-ce que les ATDA?

Les Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA) réunissent chaque année.Les principaux décideurs de l’écosystème numérique africain pour échanger sur les enjeux de la construction numérique. Plateforme de rencontres de haut niveau entre Africains, Européens Asiatiques et Américains depuis 2011.
Les ATDA permettent aux participants d’échanger sur les meilleures pratiques, d’identifier de nouveaux partenaires et de nouvelles opportunités d’affaires sur le continent.

Lire la vidéo
+
Speakers
+
Sponsors
Éditions
+
Participants

Mot du Fondateur des ATDA

Fidèle à son engagement de catalyseur de bonnes pratiques, les ATDA ambitionnent de réunir les acteurs africains, européens, des secteurs publics, privés, de la société civile et des bailleurs de fonds autour des problématiques liées aux enjeux de la transformation numérique sur le continent.

Après le Digital African Tour (roadshow continental sur 9 pays), l’objectif de ces Assises de deux jours, est de permettre aux acteurs de réfléchir ensemble sur des questions clés à aborder pour contribuer à approfondir les thématiques à aborder lors des Assises. Il s’agit de mettre en place une plateforme d’intelligence collective avec une feuille de route et des recommandations. Dans un contexte de gestion des politiques urbaines, plusieurs initiatives voient le jour sur le continent africain. Une harmonisation et des retours d’expériences s’imposent pour faire émerger les meilleures pratiques.

Les ATDA une plateforme d’intelligence collective

Mohamadou DIALLO

Déjà, en octobre 2017, en réunissant à Bercy, plusieurs centaines de décideurs du digital, les ATDA avaient servi de plateforme aux acteurs public et privé (africains et européens) pour échanger sur les priorités à adresser aux Chefs d’Etats de l’UA et de l’EU pour une meilleure prise en compte des besoins lors du Sommet UE/UA tenu à Abidjan. Un mémorandum avec 11 recommandations avait été soumis en vue du Sommet EU /UA tenu à Abidjan tenu en décembre 2017.

C’est cette même ambition que nous entendons reconduire en 2022 à Genève. En 2021, nous avons célébré les 10 ans des Assises à l’Ecole Polytechnique de Benguerir au Maroc. Malgré la pandémie, l’édition 2021 a tenu toutes ses promesses. 

Ils/Elles sont attendu(e)s aux
ATDA 2022

Thelma QUAYE

Director of Infrastructure - Skills and Empowerment – Smart Africa

Nathalie Fontanet

Conseillère d’État - Genève - Suisse

Daniel Erik SCHAER

Ambassadeur numérique – Ministère des affaires étrangères – Chef de la délégation Estonienne

Bara NDIAYE

Consultant Expert Digital - Data - RGPD - Fondateur plateforme AMS

Nicolas SADIRAC

Co-Founder - 01Edu

Dr Chaesub LEE

Directeur du bureau de la normalisation - IUT

Roland DOMINICÉ

CEO Symbiotics – Suisse

Mamoudou Niane

Secrétaire Permanent -CDP Sénégal (En visio)

Houlin ZHAO

Secrétaire Général - UIT

Macky SALL

Président de la République du Sénégal et Président en exercice de l’Union africaine

Jérôme CHENAL

Directeur - Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Wassila KARA – IBRAHIMI

Entrepreneure, Fondatrice du 1er club en Afrique des Femmes DRH

Zaki NARJISSE

CEO - Netopia

André-Franck AHOYO

Délégué général - Urgence Identité Afrique (UIA)

Alpha BARRY

CEO - Atos Afrique

Marie DE FREMINVILLE

Présidente - Starboard Advisory - Auteure de « La cybersécurité et les décideurs »

Me Lina FASSI FIHRI

Avocate - Barreau de Paris - Déléguée à la Protection des Données (DPO) - Maroc

Awa NDIAYE

Présidente - CDP Sénégal

Omar SEGHROUCHNI

Président - CNDP Maroc

Abdoulaye BARRY

Fondateur - Président Directeur général - YMO

Thierno SAKHO

CEO de PROXALIS - Sénégal

Martial MONTHE

CEO - CINETPAY

Touhami RABII

CEO - Gemadec Maroc - Vice-président - Direct Marketing Advisory Board - Union postale universelle (UPU)

Diabel NDAW

Tech Sector Development - NTF Sénégal National Coordinator - ITC

Freddy MPINDA

Conseiller - Ministère du Numérique - RDC

François KANIMBA

Commissaire au Marché Commun, Affaires Économiques, Monétaires et Financières - Commission de la CEEAC

Massandjé TOURE-LITSE

Commissaire aux affaires économiques - CEDEAO

Émilie Ndoria MBURU

Secrétariat - ZLECAF

Ibrahima Nourredine DIAGNE

Gainde 2000 - Sénégal

Aissatou DIALLO

ITC - Senior Coordinator African Continental Free Trade Area (AfCFTA)

Mariam Hamadou ALI

Ministre de l’Economie numérique et de l’Innovation - Djibouti

Ambassadeur Benedikt WECHSLER

Chef de division pour la numérisation - Département fédéral des affaires étrangères - Suisse

Luc MISSIDIMBAZI

Conseiller Numérique - Premier ministre - Congo Brazzaville

Omar El EMRI SAMATAR

Chief ICT Specialist - Banque africaine de Développement (BAD)*

Kamalidini SOUEF

Ministre des Postes, Télécoms et Économie Numérique Union des Comores

Vijay MAUREE

Coordinateur de programme - Bureau de la normalisation des télécommunications - IUT

Mohamadou DIALLO

Président - Fondateur des ATDA - CIO MAG

Dr. Hamadoun TOURE

Ancien Secrétaire Général - ITU et Président du Comité Scientifique - ATDA

Bilel JAMOUSSI

Chef du Département des groupes d’étude du Bureau de normalisation de l’UIT

Vincent SUBILIA

Directeur - Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG)

Pamela COKE-HAMILTON

Executive Director - International Trade Center (ITC)

Mame Aby SEYE

Déléguée Générale DER – Sénégal

Lacina KONE

CEO de l'alliance Smart Africa

Karim SY

Strategic partner de 01 talent

Jeannie COINTRE

Membre de la société civile

Désiré Cashmir Eberande Kolongele

Ministre du Numérique - RDC

Ghita MEZZOUR

Ministre déléguée chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration - Maroc

Hassane Barazé Moussa

Ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l'information du Niger

Jean-Michel HUET

Associé - BearingPoint

Léon Juste IBOMBO

Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique - République du Congo

Tahina Michel Razafindramalo

Ministre malgache des Postes, des Télécommunications et du Développement du numérique

Aurelie Adam SOULE ZOUMAROU

Ministre du Numérique et de la Digitalisation - Bénin

Contexte

Un triptyque qui sied aux enjeux du moment marqués par le full digital et les risques liés à l’interconnectivité poussée entre les systèmes et de l’usage des nouvelles technologies des organisations au plan mondial. La croissance exponentielle des besoins jusque-là peu ou pas couverts dans des secteurs aussi vitaux comme dans la santé, l’éducation, l’agriculture, du le commerce ou encore le transfert de fonds fait apparaitre des risques inhérents.

Au-delà de la confiance la base de toute activité économique, l’inclusion est devenue un enjeu capital pour éviter toute forme de fracture entre les franges de la population sans distinction aucune.
Le tout sous le prisme du partenariat Nord-Sud. Ce sont les problématiques que la 11ème édition des ATDA promet de traiter les 15 et 16 décembre 2022 à Genève.

Principaux objectifs ATDA

Les Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA) réunissent chaque année, les principaux décideurs de l’écosystème numérique africain pour échanger sur les enjeux de la construction numérique.

Promouvoir le développement

Promouvoir le développement d’un numérique à la fois inclusif et responsable

1

Dynamiser la créativité

Dynamiser la créativité avec une nouvelle génération d’entrepreneurs

3

Renforcer les partenariats

Entre les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique et le reste du monde

2

Favoriser l’émergence

D’un new deal dans une dynamique sud-sud et nord-sud grâce au digital via un nouveau récit entrepreneurial

4

Offrir un cadre de dialogue et d’échange

Unique pour promouvoir les meilleures pratiques entre administrations, organisations internationales, compagnies privées et société civile In fine, les ATDA ont pour principal objectif de contribuer à l’émergence de solutions innovantes pour l’amélioration et l’accélération du développement de l’Afrique.

5

Fiche technique ATDA 2022 assises de la
Tranformation Digitale en Afrique

Confiance, souveraineté et inclusion
Enjeux et perspectives pour l’Afrique

Dans le cadre de son plan d’actions, CIO Mag reconduit en 2022 les ATDA, rendez-vous annuel de la transformation numérique. La ville de Genéve accueillera cette 11ème édition, qui s’inscrit dans le cadre du Digital African Tour.

Pourquoi la confiance ?

Tout simplement, sans confiance, on ne peut pas bâtir un écosystème numérique viable. Au moment où l’Afrique se pose des questions légitimes sur sa souveraineté dans des domaines régaliens tels que la sécuritaire alimentaire, économique et financière, le numérique apporte des réponses et en devient un socle sur lequel tout ou presque devrait se construire.

La confiance numérique est un sous élément de la souveraineté numérique. De la même façon plus l’environnement des affaires est sain mieux se portera la confiance avec les investisseurs.

Pour faire éclore davantage de licornes dans des secteurs innovants comme la Fintech, l’E-Commerce et plus globalement dans la gestion des données critiques, il est néces- saire d’asseoir un cadre d’affaires avec un environnement réglementaire et juridique à la fois homogène et transparent.

L’Afrique est passée, en dix ans, “ d’un numérique de luxe à un numérique de survie ”.

Aujourd’hui, plus que jamais, le déploiement d’infrastructures résilientes et durables est d’actualité pour l’Afrique.

Pourquoi la souveraineté ?

Parce que du travail hybride à la guerre hybride, il n’y a qu’un pas. Dès l’apparition de la pandémie de covid 19, le monde a su s’adapter aux contraintes de mobilités grâce à la résilience rendue possible par les systèmes numériques qui ont permis de sauver des pans entiers de l’économie.

Le télétravail ou travail hybride a permis une continuité d’activité même si on note une recrudescence des risques inhérents.
De la même, le monde découvre avec stupéfaction, les ravages de la guerre hybride suite à l’attaque armée de l’Ukraine par la Russie.

Cette nouvelle forme de guerre des temps modernes, est marquée par des campagnes de désinformation sur les réseaux sociaux et de sabotage de systèmes d’information aussi puérile que dangereuse si bien que le monde n’en sortira pas indemne. 

Ce qui con- firme davantage la nécessité d’assurer les conditions d’une souveraineté durable. La croissance de la connectivité s’accompagne aussi de l’accroissement des risques de tout genre. Cette accélération de la couverture numérique ne devrait pas tout de même occulter les risques dits émergents.

A l’ère du tout-digital, on assiste ainsi à des interconnectivités entre les systèmes et l’us- age des nouvelles technologies dans les activités des entreprises. Il est évident que les enjeux sont significatifs et le “ danger ” lié à une interruption de système est clairement identifié. De ce point de vue, l’Afrique est caractérisée par sa grande vulnérabilité et l’évolu- tion de l’exposition au risque liée au contexte environnemental et opérationnel est plus que d’actualité.

Pourquoi l’inclusion ?

Parce que le numérique est un outil d’inclusion par excellence. Grâce au numérique, l’ubiquité ne relève plus de la science-fiction. Juste avec un appareil téléphonique con- necté, la bancarisation devient une réalité pour accéder à toute sorte de services liée à la finance digitale, accéder à des plateformes de E-learning, de télémédecine, d’E-Commerce etc… Bref, un moyen rapide et efficace de réduire les inégalités entre genres et origines sociaux et par là aussi réduire la pauvreté.

Les innovations d’usages développées par les startups locales trouveront un écho favorable quant à leur diffusion. Le numérique permet aujourd’hui de donner une iden- tité réelle à des millions d’individus en Afrique qui en étaient dépourvues mais aussi donner de l’espoir avec l’accès à des services vitaux jusqu’alors difficiles à démocra- tiser. Il s’agira de connecter les PME avec les grandes organisations dans une démarche de fertilisation croisée.

11ème ATDA : Pourquoi Genève?

En tant que plateforme d’intelligence collective, les ATDA ont pour vocation de renforcer la coopération entre l’Afrique et le reste du monde. En choisissant Genève pour abriter cette 11ème édition, l’objectif est de promouvoir et renforcer le multilatéralisme comme un moyen d’atteindre la croissance et la prospérité partagée et surtout profitable à tous. C’est également un moyen priv- ilégié de faire des ponts entre l’Afrique, l’Europe.

En s’appuyant sur la diversité et la richesse des acteurs qui composent l’écosystème économique genevois, cette 11ème édition des ATDA promet de remporter un franc succès. Plusieurs grandes organisations ont déjà marqué leur adhésion à cette initiative parmi lesquelles le Président du Conseil d’Etat du Canton de Genève, les organisations internationales (avec le soutien de l’Union Internationale des Télécommunications et l’International Trade Centre), les organisations non gouvernementales (avec le soutien de Hackeurs sans Frontières).

Les multinationales (avec le sou- tien de la Chambre de Commerce d’industrie et de services de Genève et plusieurs multinationales comme Huawei, Orange, Atos, Inetum etc…).

Les PME, les startups, les instituts académiques et de recherches. Pour ensemble coconstruire les conditions d’une croissance à la fois inclusive et part- agée. Véritable grande messe des entreprises engagées dans la transformation numérique où seront présents : décideurs, managers, DSI, politiques… qui débattront autour des évolutions de la transformation numérique et de leurs impacts sur nos sociétés.

Plus que jamais la crise de la pandémie du Covid-19 a réveillé les consciences sur la disruption digitale. Il s’agit de célébrer une décennie au service de la transformation digitale africaine.
ATDA est avant tout une plateforme d’intelligence collective.
Fidèle à son engagement de catalyseurs de bonnes pratiques, les ATDA ambitionnent de réunir les acteurs africains et européens.

Quelques chiffres ATDA & Journées Afrique Numérique

Pourquoi sponsoriser ?

L’événement leader des infrastructures de transport en Afrique francophone.

Bénéficier d’une large couverture médiatique en amont, pendant et après l’évènement.

Profiter d’une visibilité ciblée et exceptionnelle auprès de votre cœur de cible.

Saisir des opportunités d’affaires uniques.

Mettre en avant vos projets innovants et les faire connaître auprès de votre cible.

Découvrir des process d’infrastructures innovants.

Rencontrer vos futurs clients dans un seul et même lieu.

Participer à des moments forts d’échanges et de Networking.

Renforcer votre notoriété auprès des décideurs de la région.

Les membres du comité scientifique
ATDA 2022

Vincent SUBILIA

Directeur - Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG)

Pamela COKE-HAMILTON

Executive Director - International Trade Center (ITC)

Mame Aby SEYE

Déléguée Générale DER – Sénégal

Lacina KONE

CEO de l'alliance Smart Africa

Karim SY

Strategic partner de 01 talent

Jeannie COINTRE

Membre de la société civile

Henri Monceau

Directeur de la Francophonie numérique et économique - OIF

Dr. Hamadoun TOURE

Ancien Secrétaire Général - ITU et Président du Comité Scientifique - ATDA

Bilel JAMOUSSI

Chef du Département des groupes d’étude du Bureau de normalisation de l’UIT

Citations comité sientifique
ATDA 2022

Nos partenaires

Sponsors Platinium

Sponsors Or

Sponsors Silver

Sponsors Bronze

Nos partenaires medias

Actualités récentes

https://lesatda.com/author/atdared360/

ATDA2020 : Résumé de

Retrouvez le résumé de la deuxième journée des Assises de

https://lesatda.com/author/atdared360/

ATDA2020 : Résumé de

Retrouvez le résumé de la première journée des Assises de

https://lesatda.com/author/atdared360/

ATDA 2020 : Comment

Les Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA) auront