8éme  Édition

Thème Général : Smart Cities : Quelles innovations pour la ville durable en Afrique ?


Contexte

L’Accord de libre-échange continental africain est officiellement entré en vigueur ce 30 mai. Communément appelée Zone de Libre-échange du Continent Africain, la ZLEC promet d’accroitre les échanges intracontinentaux. Ces échanges passeront de 16% à 60% d’ici 2022 et permettront à l’Afrique de disposer de la plus grande zone de libre-échange au monde.

Mais pour que cette croissance soit inclusive, il est important de relever les défis liés à l’urbanisation et au développement durable des futures villes africaines. Avec un taux d’urbanisation en augmentation constante de 4% par an, l’Afrique est confrontée à d’importants défis liés à la surexploitation de ses sols et à l’encombrement des villes consécutives au boom démographique et l’accélération de la hausse de l’exode rural.

Résultat :
– Manque de ressources clés : Eau (40% de la population), Electricité (90% de la population en Afrique rurale subsaharienne)
– Accès encore limité à l’internet : seulement 26% de la population pour l’internet haut débit.
  • Jeudi 28 Novembre
  • Vendredi 29 Novembre
8H00-9H00 Accueil et Enregistrement


9H00-9H30 Cérémonie d’Ouverture Officielle
  • M. Mohamadou Diallo, Président du Comité d’Organisation des ATDA
  • Mme Hadja Fatimata OUATTARA, Ministre du Développement de l'économie numérique et des Postes – Burkina Faso
  • M. Léon Juste IBOMBO, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Économie numérique - Congo
  • M. Bruno N. KONE, Ministre de la Construction, du Logement et de l’Habitat - Côte d’Ivoire
  • Mme Stéphanie RIVOAL, SG Sommet Afrique France 2020



PANEL 1 : 9H45-11H00
Thème 1 : Quel socle pour les villes intelligentes 
Descriptifs atelier : Cet atelier fera référence aux trois piliers du développement durable (économique, social et environnemental), pour promouvoir des villes et territoires intelligents, résilients, verts, inclusifs et accessibles à tous.
Publics cibles : Telcos, collectivités territoires, villes nouvelles, Banques, start-up...
  • Modérateur : M. Jean-Michel HUET, Partner BearingPoint
Intervenants :
  • M. Ahmed Salif CAMARA, DG AGETIC, Mali
  • M. Yassine BOUHARA, Ceo TELL - Algérie (yassine.bouhara@tellgroup.net)
  • M. Luc MISSIDIMBAZI, Conseiller PM Congo
  • M. Serge ADJOVI, Directeur de l’Agence du Numérique – Bénin
  • M. Bassirou BA, Directeur du Parc Numérique du Sénégal (bassirou.ba@ptn.sn)



11H00-11H30 : PAUSE-CAFE AUTOUR D‘UN NETWORKING


PANEL 2 : 11H30-12H45
Thème 2 : L’IOT et de l’IA, quelle contribution pour une croissance verte ?
Descriptifs atelier : Promouvoir différentes innovations à la fois frugales et avancées pour accompagner les besoins des villes. Il s’agit aussi d’expliquer en quoi les données et l’intelligence artificielle peuvent-elles favoriser l’atteinte des finalités de développement durable et d’économie circulaire : lutte contre les changements climatiques, préservations des ressources, économies sociale et environnementale, santés et le bien-être humain ?
Publics cibles : Start-up (Agritech, eEducation, eHeath, fintech), Etudiants, chercheurs, banques, Telcos, promoteurs immobiliers, etc…
  • Modérateur : M. Karim SY, Président de Digital Africa
Intervenants :
  • M. Ange Frédérick BALMA, CEO et Fondateur de Lifi Led – Côte d’Ivoire
  • M. Momar DIOP, CEO ADN Tech - Sénégal
  • M. Jonathan SINIVASSANE , Business Development Director – Paris&Co
  • M. Mohamed ZOGHLAMI, Africup - Tunisie
  • M. Serigne BARRO, CEO PEOPLE INPUT – Sénégal
  • Mme Lamia HANAFI, Ceo de Lok IZ



12H45-14H00 : DEJEUNER AUTOUR D’UN NETWORKING


KEYNOTE : 14H00-14H10
  • Mme Elisabeth MORENO, VP & Directrice Générale HP Afrique | 10 mn



PANEL 3 : 14H10-15H15
Thème 3 : Ville intelligente et durable: de la conception au déploiement
Descriptifs atelier : Comment la penser, la déployer et la gouverner tout en mettant le citoyen au cœur des infrastructures et des services.
Publics cibles : Collectivités territoriales, Aménagiste, Agence du numérique, Telcos..
  • Modérateur : M. M’Hamed DALLA, Expert en transformation Digitale
Intervenants :
  • M. Ibrahima N. DIAGNE, Administrateur Délégué de Gaindé 2000
  • M. Diène Farba SARR, Administrateur DGPU Sénégal
  • Mme Linda HAN, Vice-présidente Affaires Publiques de Huawei
  • M. Jean-Michel HUET, Partner BearingPoint
  • M.Pierre-Arnaud BARTHEL, Chef de projet référent / Lead Urban Specialist-Smart city focal point (berthelpa@afd.fr)
  • M. Thierry BARBAUT, Stratégie Numérique & Digital | Afrique - Économie – Startup
  • Mme Maimouna GUEYE, Head of sales chez Infractive (maimouna.gueye@infractive.fr)
Session présidée par : M. Léon Juste IBOMBO : Ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Économie numérique - Congo


15H15-15H45 : PAUSE-CAFE AUTOUR D‘UN NETWORKING


PANEL 4 : 15H45-17H00
Thème 4 : Comment le numérique et la Data peuvent-ils favoriser l’adoption de nouveaux comportements par les usagers, ayant à cœur la qualité de leur vie et de leur environnement ?
Descriptifs atelier : Le partage des données autour de l’usage des services urbains est de plus en plus courant entre acteurs privés et collectivités. IL s’agira de réfléchir sur la coopération public-privé autour des données. La tendance planétaire nous conduit à un monde plus urbanisé avec l’hyper connectivité des hommes et des objets. Cette mutation repose sur une transformation numérique majeure qui ne peut être ignorée par les villes qui souhaitent accompagner les nouvelles manières de vivre. La gestion de la donnée avec le Big Data est au cœur des défis à venir de la transformation des villes. Quelle gouvernance pour l’accès et le partage des data ? Quelle place pour le citoyen dans la ville intelligente ?
Publics cibles : Telcos, ESN, Agences gouvernementales, Villes, collectivités, Banques, Assurances, services d’électicités, d’eau, de gaz, gestion des déchets etc..
  • Modérateur : M. Henri D’AGRAIN, Délégué Général CIGREF
Intervenants :
  • Mme Saloua KARKRI-BELKEZIZ, Président de GFI Afrique
  • M. Emmanuel LEMPERT, VP Government Relations for France, Mena and French Speaking Africa, SAP
  • M. Francis MESTON, Group Executive vice-président d'ATOS, leader international de la transformation digitale
  • M. Serge CONESA, Ceo Immersion 4 - Suisse
  • M. Guillaume BOUDIN, DG Sofrecom
8H00-9H00 Accueil et Enregistrement


PANEL 5 : 9H00-10H15
Thème 5 : Quels enjeux de protection des données personnelles et de sécurité des personnes et des biens ?
Descriptifs atelier : Avec une forte appétence au flicage par le contrôle des individus, à l’authentification, l’identification, à l’aide à la surveillance, la smart city pose de nombreux défis aux autorités et habitants. Comment préserver et concilier le renforcement de la sécurité et le respect de la vie privée et individuels. Comment éviter les abus et intrusion favorisés par l’explosion des usages et des App. de toutes sortes.
Publics cibles : Telcos, CNIL, Autorités de régulation ESN, Agences gouvernementales, Villes, collectivités, Banques, Assurances, services d’électricités, d’eau, de gaz, gestion des déchets etc..
  • Modérateur : M. Patrick AMOUZOU, Avocat Associé du cabinet Hoche Avocats
Intervenants :
  • Mme. Sophie NERBONNE, Directeur adjoint des affaires juridiques, internationales et de l'expertise – CNIL – France
  • M. Ali EL AZZOUZI, PDG Dataprotect – Maroc
  • Mme. Hind BENMILOUD, Avocate Agréée à la Cour Suprême et au Conseil d'Etat - Cabinet d'Avocats Benmiloud - Algérie
  • M. Omar BRIHI, CEO Learning World
  • M. Fawzi TALOUT, Enterprise Solutions Sales Manager at HP Africa(fawzi.talout@hp.com)
  • M. Bilé DIEMELEOU, DG de l’ARTCI – Côte d’Ivoire (bile.diemeleou@gmail.com)



10H15-10H45 : PAUSE-CAFE AUTOUR D’UN NETWORKING


PANEL 6 : 10H45-12H00
Thème 6 : Quels mécanismes de financement pour la ville nouvelle ?
Descriptifs atelier : Le modèle économique durable des villes connectées reste à trouver en Afrique. Dans la cadre de politique de décentralisation, comment l’Etat et les collectivités locales se répartissent les rôles et les responsabilités pour trouver les équilibres budgétaires. Quel modèle adopté dans un contexte où les collectivités manquent de ressources ? Comment mettre en place un plan d'équipement en mode PPP, et favorisent l'éclosion d'entreprises qui peuvent développer ailleurs les modèles élaborés pour renforcer l’attractivité, comment élaborer une fiscalité attractive et ville durable.
Publics cibles : Direction des impôts et domaines, Banques, ESN, Collectivités locales, Telcos, Constructeurs, gestion d’électricité, d’eau, de gaz..
  • Modérateur : M. Fetah OUZZANI, Senior Advisor, EY Europe de l’ouest Maghreb/Afrique
Intervenants :
  • M. Philippe BAUDOUIN, Responsable de la practice Territoires Intelligents Smart City, IDATE DigiWorld
  • M. Benoit DENIS , Senior Economist Digital Infrastructure – Project Directorate – Banque Européenne d’Investissement - BEI
  • M. Philippe ARNAUD, President de Digital Réunion
  • Mme Delphine REMY-BOUTANG, CEO the Bureau & JFD
  • M. Pierre-Arnaud BARTHEL, Chef de projet référent / Lead Urban Specialist-Smart city focal point - AFD
  • M. Samatar OMAR ELMI, Principal ICT Engineer, Industrial and Trade Development Department African Development Bank (AfDB) (s.omarelmi@afdb.org)
+ Retour d’expérience avec M. Diène Marcel DIAGNE PDG de Semer sur le projet Diamniadio Lake City - Sénégal


12H00-13H15 : DEJEUNER AUTOUR D’UN NETWORKING


PANEL 7 : 13H15-14H30
Thème 7 : Comment articuler la relation entre le privé, l’Etat, la collectivité ou encore la commune pour réussir la transformation.
Descriptifs atelier : Points de vue des acteurs de la coopération décentralisée avec des panels de bénéficiaires de l’appel à projets dans le cadre du Fonds d'études et d'aide au secteur privé (FASEP) sont mis à disposition pour financer des démonstrateurs innovants.
Publics cibles : Telcos, CNIL, Autorités de régulation ESN, Agences gouvernementales, Villes, collectivités, Banques, Assurances, services d’électricités, d’eau, de gaz, gestion des déchets etc..
  • Modérateur : M. Jean-Bernard GRAMUNT, Direction Générale des Entreprises - Bercy
Intervenants :
  • Mme. Marianne BRUNAT, Directrice commerciale Sofrecom
  • M. Armand Roland Pierre BEOUINE, Maire de Ouagadougou – Burkina Faso
  • M. Mohamed LAKHLIFI, eMedina – Casablanca - Maroc
  • M. Alyoune B. DIOP, Secrétaire Général Adjont du Gouvernement du Sénégal
  • M. Abdelhakim Aboubekr BENSOULA, Ceo Agence Nationales des Parc Technologiques – Algérie (a.bensaoula@natp.dz)
+ Retour d’expérience sur le projet Smart de Bizerte-Tunisie par M. Borhène DHAOUADI président de l’Association Tunisian Smart Cities


14H30-15H00 : PAUSE-CAFE AUTOUR D’UN NETWORKING


PANEL 8 : 15H00-16H15
Thème8 : Quels seront les grands défis urbains à l’horizon 2030 ?
Descriptifs atelier : Qui n’a jamais été confronté aux inconvénients engendrés par les embouteillages monstres dans les grandes villes. L’une des explications se trouve dans le manque d’infrastructures routières et de mode de transport public (train, bus, métro, tranmways etc…). Certaines grandes villes ont pris des initiatives pour faciliter la mobilité. Avec l’apparition de nouveaux métiers dans les secteurs du BTP, des collectivités locales, du transport, banques, assurances etc..
Publics cibles : Telcos, CNIL, Autorités de régulation ESN, Agences gouvernementales, Villes, collectivités, Banques, Assurances, services d’électricités, d’eau, de gaz, gestion des déchets etc..
  • Modérateur : M. Adamou MOUSSA SALEY, Directeur Général de l’ESMT Sénégal
Intervenants :
  • M. Jean-Jacques THOMAS, Directeur Digital & Innovation SNCF
  • M. Riad HARTANI, Xonapartners– Algérie
  • M. Djaoued SALIM ALAL, Président AITA - Algérie
  • M. Alain DUCASS, Expert en Transformation Digitale
  • M. Lionel BRY, Directeur Smart Data &Analytics – GFI (lionel.bry@gfi.world)



16H15-16H45 : PAUSE-CAFE AUTOUR D’UN NETWORKING


PRESENTATION ALDINA NETWORK-DIASPORA
  • Modérateur : M. Mohamadou DIALLO, Président du Comité d’Organisation des ATDA
Intervenants :
  • M. Mody Oury BARRY, CPAII – Canada
  • M. Patrick AMOUZOU, Avocats Associé HocheAvocat
  • M. Chanel GISAGE, Président de SHAKA AI
  • M. Dexter CUMMINGS, Entrepreneurial General Consel, Non-profit & Health Executive – Diaspora Connect – USA
  • M. Fetah OUZZANI, Senior Advisor, EY Europe de l’ouest Maghreb/Afrique
  • M. Karim SY, Président de Digital Africa
  • Mme Sarah SADDOUK, BNC Publishing FZ LLC – Dubai

Des retours d'expériences de villes durables en Afrique viendront partager leurs expériences

  • Ville de Yenenga - Burkina Faso

    Yenenga est construit par un investisseur privé afin de créer une ville d’un modèle nouveau en Afrique qui serait une ville durable, énergétique autonome grâce au solaire, et capable d’absorber une partie de la démographie galopante de la capitale burkinabé. « Une ville qui produira ce dont elle a besoin ».

  • Grand Niamey - Niger

    Le projet Grand Niamey a été envisagé pour améliorer son système de collecte de déchets qui est de 7000 tonnes solides par semaine alors que 200 000 ménages produisent plus de 1000 par jour sur une population de 1 565 056. Il s’agit d’un projet d’expansion durable de la ville dans la perspective des défis qu’engendrent la démographie et l’exode rural. Le principe est de créer des villes durables accessibles aux couches vulnérables de la population.

  • Diamniadio - Sénégal

    Diamniadio au départ était un projet originellement du domaine public qui n’avait rien avoir avec une « smart city » mais qui visait plutôt à désengorger Dakar. Le gouvernement y a intégré une réflexion « smart city » : comment faire de Diamniadio une ville moderne du futur, une ville durable et à la fois un moteur pour le développement économique du pays entier ?

  • Wakanda - Rwanda

    Kigali est la capitale, classée à la tête des villes les plus propres d'Afrique depuis trois années consécutives. Le projet Green City s'intègre dans le plan directeur de Kigali. La ville nouvelle 100 % écolo et 100 % durable mise sur des techniques vertes résilientes, notamment en matière d'urbanisation et de transport. Elle contribuera à réduire la pénurie de logements à bas prix, faciliter l'accès à une maison pour tous et aux équipements publics et augmenter les espaces verts.

  • Grand Casablanca - Maroc

    Zenata la première éco-cité du pays veut privilégier la mobilité en limitant le recours à l’automobile. Gare multimodale, RER et tramway inscrivent la ville dans le réseau de mobilité du Grand Casablanca. En matière d’emploi et d’activité, le projet cible le respect du ratio « 1 emploi pour 3 habitants » et la construction d’une ville accessible aux classes moyennes.

  • Bizerte - Tunisie

    Au centre de la Méditerranée, Bizerte fait irruption au centre de la problématique du développement régional. Faire de Bizerte une « ville connectée » et l’inscrire comme objectif prioritaire garantiront à la ville et à l’ensemble de son écosystème une accélération des échanges d’informations, la création de nouveaux services et donc un vivier majeur de création d’emplois. En ligne avec la stratégie digitale de la Tunisie pour les années à venir, Bizerte doit être identifiée comme destination des nouvelles technologies à forte valeur ajoutée en Tunisie, et doit viser ainsi la création de milliers d’emplois dans le secteur des nouvelles technologies autour de projets « Smart City ».

  • Issy-Les-Moulineaux - France

    Ville de la métropole du Grand Paris, Issy-les-Moulineaux est considérée, aux côtés de Barcelone (Espagne) comme l’une des villes européennes pionnières en matière de numérique et d’innovation au service des usagers. Dans cette cité installée aux portes sud-ouest de la capitale, tout est fait pour répondre aux besoins des usagers, particuliers et entreprises, afin de leur assurer un cadre de vie agréable et confortable malgré l'urbanisation galopante et les flux importants de circulation.

  • Alger - Ville intelligente - Algérie

    La capitale algérienne, s’est engagée dans un projet ambitieux visant à transformer progressivement, à l’horizon 2035, cette ville en une "smart city". Lors d’une rencontre sur les "Smart Cities" organisée à Londres, le maire d’Alger centre, Abdelhakim Bettache avait souligné que le projet Alger ville intelligente incluait, par exemple, le lancement de prestations innovantes tel que le self-service au sein de l’administration à travers des bornes automatisées de distribution de documents administratifs et les prestations à distance utilisant les procédés de certification et de signature électroniques.

Fermer le menu